Abdoulaye Bamba : « J’ai hâte de commencer ! »

Le 30.12.2016 à 16h12

Club

Première recrue hivernale du SCO, Abdoulaye Traoré se présente aux supporters angevins. Retrouvez son interview et son histoire avant de le découvrir bientôt sur les terrains.

Peux-tu tout d’abord nous raconter ton parcours ?
« Je suis arrivé en Italie à l’âge de 3 ans. J’ai rejoint le petit club de Salus à 6 ans avant de commencer à la Juventus au centre de formation, en 2010. J’avais été repéré dans un tournoi de jeunes. Normalement je jouais défenseur mais cette fois on m’avait positionné attaquant et j’avais marqué deux buts qui m’avaient permis de me démarquer. Les recruteurs turinois sont allés voir mon père et ça s’est fait comme ça. Je suis resté à la Juve jusqu’à l’âge de 20 ans, en ayant joué notamment trois saisons avec la Primavera (catégorie jeune où évoluent les joueurs avant de passer professionnels en Italie ndlr). »

Tu as ensuite débarqué en France…
« Oui, je suis arrivé à Dijon en 2010 et j’ai vécu une première saison forte en émotions. Pour ma première année avec le DFCO, j’ai connu les joies de la montée. L’année d’après, j’ai donc eu la chance de découvrir la Ligue 1... Et même s’il y a eu une descente à la fin, ça a été une belle expérience pour moi. Aujourd’hui, j’ai l’occasion de pouvoir retrouver cette L1 et j’ai hâte de commencer ! »

 

« Participer à des séances avec Alessandro Del Piero, Gianluigi Buffon… C’est quelque chose ! » 

 

Que gardes-tu de tes années sous le maillot Noir et Blanc ?
« Au centre de formation, on insistait vraiment sur la rigueur et beaucoup de tactique. J’ai beaucoup appris et ça me sert aussi en France ou cet aspect tactique a aussi beaucoup d’importance… Pour le reste, je garde forcément de très bons souvenirs, des titres avec la Primavera et j’ai pu aussi côtoyer les joueurs de l’équipe première avec lesquels je m’entrainais parfois. Participer à des séances avec Alessandro Del Piero, Gianluigi Buffon… C’est quelque chose ! »

Tu as connu une période sans club depuis la fin de la saison dernière, comment l’as-tu vécue ?
« Cet été, j’ai demandé à la Juventus de Turin de pouvoir m’entraîner avec leur seconde équipe et j’ai ensuite pu m’entraîner avec un autre club en Italie pour garder mes sensations. J’ai bossé dur, je suis resté solide dans ma tête parce que ce n’était pas forcément facile… Mais je savais que le moment où j’allais retrouver un club allait et il fallait être prêt. Maintenant, c’est à moi de saisir cette chance. Je vais travailler encore plus pour être opérationnel très rapidement parce que j’ai envie de vivre une belle aventure avec Angers ! »

 

« Aujourd’hui, pour mon premier entraînement, j'avais l’impression d’être au club depuis longtemps alors que je viens d’arriver »

 

Et pour finir, quel a été ton premier sentiment en arrivant à Angers ?
« J’avais une très belle image d’Angers avant de signer. Par rapport à l’accueil que j’ai reçu, cette image s’est encore plus confirmée. Je savais que c’était un club familial parce que j’ai quelques amis qui ont joué ici mais je ne m’attendais pas à ce que ce soit aussi chaleureux. Aujourd’hui, pour mon premier entraînement, j'avais l’impression d’être au club depuis longtemps alors que je viens d’arriver. J’espère que ça va continuer comme cela. »

Le 30.12.2016 à 16h12

Club