Kévin Bérigaud : « Un nouveau défi à relever ! »

Le 03.01.2017 à 16h04

Joueurs

Second renfort du SCO, Kévin Bérigaud arrive à Angers avec l’envie de relever le nouveau défi qui se présente à lui. Retrouvez les premiers mots du nouveau Scoïste !

Kévin, quelle est ta première réaction au moment de rejoindre le SCO ?
« Je suis content d’être à Angers, le discours qui m’a été présenté par le Manager Général et le coach par téléphone m’a beaucoup plu, c’est pour cela que je suis venu aussi rapidement ici ».

Qu’est-ce qui t’a convaincu dans ce discours ?
« Quand on vous dit que l’on vous suit depuis très longtemps et que l’on compte sur vous, ça donne forcément envie de venir !  Angers fait aussi de belles choses même si le club est un petit peu moins bien en ce moment. Il y a de bons joueurs et je pense que je vais rapidement me faire plaisir sur le terrain avec eux. »

 

« Il y a de bons joueurs et je pense que je vais rapidement me faire plaisir sur le terrain avec eux »

 

Quels sont tes objectifs ici à Angers ?
« J’espère pouvoir retrouver du temps de jeu, ce qui me manque un peu. À Montpellier, c’était la première fois que je quittais Evian et ça a parfois été difficile pour moi. C’est jamais évident de ne pas enchaîner les matchs… À Angers je suis face à un nouveau projet, un nouveau défi et j’ai envie de le relever ! »

Tu as un parcours particulier, puisque tu as grandi en même temps qu’un club, Evian Thonon Gaillard. Qu’est-ce que cela change dans la progression personnelle ?
« Je dirais qu’on apprend sur le tas. Au fur et à mesure des échelons, on se retrouvait face à des choses qu’on ne connaissait pas et il a vite fallu se mettre vite au diapason. Quand j’étais là-bas, il y avait deux-trois anciens qui m’ont aussi aidé à grandir plus vite… Et j’ai beaucoup travaillé ! »

 

« L’une de mes forces, c’est mon mental »

 

Et dans quel état d’esprit es-tu aujourd’hui ?
 « Je ne vais pas tout réussir tout de suite mais j’ai de l’envie. C’est quelque chose que j’ai en moi. L’une de mes forces, c’est mon mental. Je sais de quoi je suis capable et j’espère que ça va bien se passer ici et le plus rapidement possible. »

Tu as pu découvrir ce matin tes nouveaux coéquipiers, raconte-nous…
« La présentation a été rapide ce matin parce qu’il fallait vite aller en séance mais les joueurs ont tous été très sympas. Ça fait plaisir d’être accueilli comme ça. Et puis il y avait Jamel que je connaissais. Je l’avais eu plusieurs fois et il m’avait dit que tout se passait bien pour lui et qu’il y avait un bon groupe, ça aide aussi ! »

Si tu avais un dernier message aux supporters qui vont apprendre à te connaître, quel serait-il ?
« J’espère qu’ils continueront à supporter le club. J’ai connu des moments difficiles à Evian, où il fallait lutter pour le maintien… Et quand il y a des supporters derrière vous, ça fait la différence ! »

Le 03.01.2017 à 16h04

Joueurs