Stéphane Moulin : « faire les choses les unes après les autres »

Le 08.01.2017 à 10h30

Matchs

A quelques heures du premier match du SCO en 2017, retrouvez l’interview de Stéphane Moulin qui évoque le stage de préparation et le retour sur les terrains.

Coach, vous terminez aujourd’hui votre stage de mi-saison, en quoi était-il important ?
« On avait besoin de se préparer avec les joueurs qui vont être amenés à défendre les couleurs du SCO sur la deuxième partie de saison. Depuis la reprise, on est allé petit à petit vers un travail plus précis parce qu’on a quand-même ce match de Coupe de France en toile de fond, face à Granville. On a donc dû continuer à travailler tout en préservant quelques forces. »

 

« C’est important qu’ils passent du temps avec leurs coéquipiers »

 

C’était aussi l’occasion pour vous d’apprendre à mieux connaître vos nouvelles recrues…
« Oui, il y a trois nouveaux, c’est important qu’ils passent du temps avec leurs coéquipiers, et que nous aussi on puisse passer du temps avec eux. Ils doivent s’intégrer à vitesse « Grand V » sur le plan technique et au niveau de la cohésion de groupe. Ce stage leur offre des moments qui font que la mayonnaise prend plus rapidement. »

Avez-vous évoqué la seconde partie de saison avec votre groupe ?
« Je n’en ai pas encore parlé ou brièvement. On reviendra là-dessus en début de semaine prochaine, pour l’instant l’objectif, c’est de se qualifier. On va faire les choses les unes après les autres, pour éviter d’amasser un trop grand nombre de discours. Je veux qu’on soit brefs, précis mais aussi très volontaires dans ce qu’on montre. »

 

« Il faut être présent le jour J pour qu’on puisse passer ce tour et aussi se redonner un peu de tonus et de moral… »

 

Comment avez-vous préparé ce match face à Granville ?
« Comme d’habitude… et peut-être encore plus cette fois, on a étudié notre adversaire, on l’a vu jouer trois fois. C’est une équipe qui joue un bon football, qui a de la qualité technique et qui a peu bougé par rapport à l’année dernière. Il ne faut pas oublier que Granville a été quart-de-finaliste de Coupe de France, ça inspire quand-même le respect ! Il y a beaucoup de clubs de Ligue 1 et Ligue 2 qui n’atteignent pas ce niveau… Les Normands se représentent de nouveau en 32ème de finale chez eux. Des exploits, ils en ont fait, ils savent s’y prendre. On est comme toute équipe qui va jouer contre une équipe hiérarchiquement inférieure, favoris, mais cette compétition fait que l’on doit être sur nos gardes. On a envie de se qualifier car on a beaucoup travaillé et j’espère que ça va porter ses fruits. »

Comme vous le disiez à l’instant, peu importe l’adversaire un match de coupe, c’est toujours à part…
« Oui, car il y a le couperet et c’est le charme de la coupe. Il y a un qualifié et un éliminé après le match et aucun moyen de se rattraper. Il faut donc être présent le jour J pour qu’on puisse passer ce tour et aussi se redonner un peu de tonus et de moral… On en a mais ça revient plus vite et plus fort avec une victoire. »

Le 08.01.2017 à 10h30

Matchs