#OMSCO : Angers n’a pourtant pas démérité (3-0)

Le 10.03.2017 à 23h20

Matchs

Les belles intentions angevines, non récompensées, n’ont pas suffi ce soir face à un OM qui a joué juste dans ce qu’il a entrepris devant. Il faut désormais penser à Guingamp.

L’OM démarre la rencontre avec entrain et met du rythme dans cette entame. Les Olympiens sont très hauts au pressing et s’offrent les deux premières frappes de la rencontre (3ème et 5ème). Hors cadre. Le SCO reste en place mais voit Marseille ouvrir le score sur un coup du sort. Une faute tout sauf évidente accordée aux locaux… Le talent de Florian Thauvin fait le reste. Le coup franc est joué en deux temps et la frappe limpide du Phocéen surprend tout le monde (1-0, 9ème). Un but si tôt chamboule forcément les plans d’Angers qui se découvre un peu plus qu’à l’accoutumée. Rémy Cabella profite des espaces et se présente face au gardien scoïste. Il remporte son duel (2-0, 20ème). Angers n’abdique pas pour autant. Il faut dire que ce n’est pas vraiment le genre de la maison…

 

Yohann Pelé, ce gâcheur de fête…

 

Karl Toko Ekambi est bien décalé par Cheikh Ndoye. Sa frappe est parfaitement placée mais Yohann Pelé laisse traîner sa main gauche et prive une première fois le SCO de la réduction de l’écart (22ème). La seconde fois intervient sur une action incroyable. Famara Diedhiou réussit un retourné, à l’instinct, sur corner. Le gardien olympien est juste derrière lui et repousse le ballon. Pelé se jette ensuite sur sa ligne pour écarter la tentative à bout portant de Karl Toko Ekambi (35ème).  Rageant ! Et sur le contre Marseillais, Maxime Lopez manque de peu son ballon piqué qui aurait pu rendre plus cruel encore le scénario de cette première période.

Au retour des vestiaires, Thauvin cherche le doublé. Mais Mathieu Michel a la main ferme et détourne la frappe de l’ailier (48ème). A l’exception de cette action, c’est le SCO qui se montre le plus incisif dans ce qu’il entreprend. Famara Diedhiou, qui repique au centre et frappe, lance les hostilités. Le gardien stoppe le cuir (52ème), comme quelques minutes plus tard, face à Jonathan Bamba (56ème). La frappe de Karl Toko Ekambi qui avait éliminé son vis-à-vis est, elle, hors-cadre. Le numéro 7 angevin trouve par la suite son attaquant de pointe dans la surface, dont reprise est contrée mais M. Schneider ne le voit pas, le SCO ne profite pas du corner.

 

Le 2-1 tout proche… Avant le troisième but marseillais

 

Vient le tour de Nicolas Pépé, entré peu avant l’heure de jeu. Sur un une-deux parfaitement exécuté avec Thomas Mangani, il enchaîne très vite et oblige le gardien adverse à une nouvelle intervention au premier poteau (72ème). Il ne manquait qu’un but aux Angevins pour relancer le match. Malheureusement, la réussite avait choisi son camp ce soir. Sur un centre heureux de Morgan Sanson, Florian Thauvin se retrouve en effet en position idéale et scelle le sort de la rencontre (3-0, 77ème). C’est dur pour un SCO valeureux, déçu ce soir mais qui regarde déjà devant. Samedi, il y a un match important qui peut lui permettre de faire un très grand pas vers le maintien.

La feuille de match

Olympique de Marseille – Angers SCO : 3-0
Score à la pause : 2-0
Arbitre de la rencontre : Frank Schneider.
But. OM : Thauvin (9ème et 77ème), Cabella (20ème).
Carton jaune. OM : Bédimo (88ème)

Olympique de Marseille : Pelé - Sakai, Fanni, Rolando (c), Bédimo – Lopez (Anguissa, 73ème), Vainqueur, Sanson – Thauvin (Sarr, 85ème), Cabella (Njie, 66ème), Payet.

Angers SCO : Michel - Cissokho, Traoré, Thomas, Manceau - Santamaria, Ndoye (c), Mangani – Bamba (Pépé, 58ème), Toko Ekambi (Capelle, 81ème), Diedhiou (Bérigaud, 72ème).

Crédit photo : OM

Le 10.03.2017 à 23h20

Matchs