#SCOASM : Pas d’exploit mais quelle débauche d'énergie ! (0-1)

Le 08.04.2017 à 20h29

Club

Angers s’incline ce soir mais aurait mérité tellement mieux… Le réalisme monégasque est finalement venu à bout de l’abnégation angevine. Mais quelle débauche d’énergie ! Cela promet de belles choses à vivre d’ici la fin de la saison.

Sans complexe. Et sans pression. Malgré une première frayeur lorsque Falcao manque de peu sa tête plongeante (5ème), le SCO ose, joue et assume sa prise de risques. Logiquement, au vu du contenu proposé dans ce premier acte, se crée les occasions les plus franches. Si la frappe de Famara Diedhiou, manque un peu de puissance, celle de Karl Toko Ekambi en a à revendre ! L’ailier scoïste est à la conclusion d’un beau mouvement amorcé avec Diedhiou et Mangani. C’est malheureusement dans le petit filet (16ème). Angers étonne, Angers insiste et prend le dessus sur le leader dans ces 45 premières minutes.

 

En première, c'est le SCO qui donne le ton !

 

Karl Toko Ekambi est intenable. Son coup franc est d’abord capté par Subasic qui était sur la trajectoire (26ème). C’est encore lui qui parvient à gratter un ballon qui semblait perdu. Il élimine ensuite Kamil Glik mais croise un peu trop sa frappe (30ème). Dommage ! Son accélération suivante met de nouveau à mal l’arrière garde adverse. Son centre vicieux est détourné in extremis par la défense (32ème). Puis vient la balle de 1-0 pour le SCO. Famara Diedhiou se présente face à Subasic, tente de le déborder mais le gardien croate laisse trainer sa jambe et remporte son duel (38ème). Les Angevins ne lâchent rien. Ils se créent une dernière occasion avant le retour aux vestiaires. Cheikh Ndoye est servi par l’inévitable KTE. Sa tête passe juste au-dessus de la barre (42ème). A la pause, Angers affiche 8 tirs au compteur, dont 4 cadrés. Monaco, la moitié.

Mais face à un adversaire d’un tel calibre, laisser passer des opportunités peut souvent laisser des regrets. Même malmené, l’ASM reste aux aguets et semble revenir sur la pelouse avec d’autres intentions. Romain Thomas doit d’ailleurs couper devant Germain dès les premiers instants (48ème). Au jeu du réalisme, les visiteurs vont prendre un net avantage. Falcao convertit sa première frappe et c’est Monaco qui ouvre le score (0-1, 61ème). C’est dur pour les Angevins ! Ces derniers puisent malgré tout dans leurs dernières forces d’une semaine des plus intense et repartent vers l’avant. Cheikh Ndoye smash de la tête un ballon qui ne passe pas loin du cadre (67ème).

 

La réussite du champion ?

 

Monaco ne procède alors plus que sur des attaques rapides. Des contre forcément difficiles à contrer…Mais dans la cage angevine, le revenant Letellier veuille. Il réalise une première parade devant Germain, puis va chercher d’une claquette extraordinaire la tête de Lemar. Troisième et dernier acte, face à Glik, sur le corner qui suit. Le portier se couche et détourne la tête de l’international Polonais. Le tout dans la même minute (72ème) ! Peut-être un signe que la réussite est en train de tourner… Mais ce n’est qu’un leurre. Sur le coup franc de Thomas Mangani, Jonathan Bamba dévie le ballon, touché ensuite par Ismaël Traoré… C’est finalement sur le poteau (83ème). La réussite du champion ? La défaite est rageante mais ce soir, on préfère retenir la combativité, la débauche d’énergie et la capacité du SCO à faire douter l’une des meilleures équipes européennes. En jouant !

La feuille de match

Angers SCO – AS Monaco : 0-1
Score à la pause : 0-0
Arbitre de la rencontre : Bartolomeu Varela
But. ASM : Falcao (60ème).
Carton jaune. SCO : Mangani (77ème), Ndoye (85ème)  – ASM : Dirar (77ème).

Angers SCO : Letellier – Manceau, Traoré, Thomas, Capelle – Santamaria (Sunu, 80ème), Ndoye (c), Mangani – Toko Ekambi (Pépé, 62ème), Bérigaud (Bamba, 64ème), Diedhiou.

AS Monaco : Subasic – Touré, Glik, Jemerson, Mendy – Dirar (Sidibé, 89ème), Fabinho, Bakayoko, B. Silva (Lemar, 65ème) – Germain, Falcao (Moutinho, 82ème). 

Le 08.04.2017 à 20h29

Club