#SCOPSG : Angers surprenant mais pas payé (0-2)

Le 15.04.2017 à 00h16

Matchs

Encore volontaires, encore offensifs, encore surprenants… Mais toujours pas récompensés. Les Angevins ont mis ce soir la même intensité qu’il y a une semaine pour essayer de semer le doute dans les esprits parisiens. Le réalisme n’était malheureusement pas scoïste.

Dans ce nouveau choc que tout semblait opposer, Angers attaque avec la ferme intention de tenir la dragée haute au PSG. Ce dernier est à l’origine des premières salves de la rencontre mais Vincent Manceau, devant Aurier (4ème), et Romain Thomas (9ème), devant Cavani, répondent avec le bon tacle, au bon moment. La première occasion angevine survient quelques instants plus tard. Nicolas Pépé vient chiper le ballon dans les pieds de Javier Pastore. Puis il enroule parfaitement son ballon. Kévin détourne d’une claquette alors que le ballon prenait le bon chemin (11ème). Paris hausse un peu le niveau et Di Maria réussi un bel enchaînement. Si sa frappe de l’extérieur passe tout près (17ème), son coup franc (28ème) est millimétré. La trajectoire ne laisse aucune chance et les visiteurs ouvrent le score (0-1, 28ème).

 

Le talent de Di Maria fait la différence…

 

Malgré ce but, Angers ose, tente, prend des initiatives et ne se laisse pas impressionner par l’armada en face de lui. Marquinhos doit intervenir devant Thomas Mangani à la conclusion d’un mouvement à trois avec Nicolas Pépé et Karl Toko Ekambi (32ème). La frappe de Vincent Manceau est contrée par deux Parisiens (36ème). Celle de Santamaria oblige Kevin Trapp à vite se coucher au sol (38ème). Angers insiste et pense tenir l’égalisation. Lorsque Cheikh Ndoye marque à bout portant. Le but est refusé pour une faute sur Aurier dans la surface… Discutable ou pas, le score reste inchangé (39ème).

Toujours dans le coup et toujours volontaire, le SCO continue à mettre de l’intensité dans tout ce qu’il fait. Famara Diedhiou profite d’un bon travail de Karl Toko Ekambi et Cheikh Ndoye, qui lui remise. Malheureusement, la frappe n’attrape pas le cadre (52ème). Thomas Mangani tente de s’infiltrer dans le bloc (60ème). Nicolas Pépé est un poil trop court pour reprendre de la tête à bout portant (63ème). Le SCO n’hésite pas à prendre sa chance ! Le tournant du match, c’est sans doute cette 72ème minute. Impérial dans les airs, Cheikh Ndoye claque une tête puissante qui semble se diriger sous la barre. C’était sans compter sur la parade réflexe de Kevin Trapp (72ème)… Rageant  !

 

Trapp prive le SCO du score de parité

 

 Alors que côté parisien, la seule occasion franche avait été annihilée par la très bonne sortie hors de sa surface d’Alex Letellier (68ème), les hommes d’Emery vont finalement clore le match sur une attaque rapide. Di Maria est à la conclusion. C’est au fond (2-0, 84ème). La fin de rencontre est hachée et ne permet pas aux Angevins de revenir. On en reste là. Mitigés entre cette sensation de fierté d’avoir fait trembler un nouveau candidat au titre à la maison ; et le regret de ne pas avoir eu ce brin de réussite pour concrétiser toutes ces belles intentions. Mais ça finira par payer !

La feuille de match

Angers SCO – Paris Saint-Germain : 0-2
Score à la pause : 0-1
Arbitre de la rencontre : Tony Chapron.
But. PSG : Di Maria (28ème et 84ème)
Cartons jaunes. SCO : Thomas (13ème), Diedhiou (58ème) – PSG : Verratti (12ème).

Angers SCO : Letellier – Cissokho, Traoré, Thomas, Manceau – Santamaria, Ndoye (c), Mangani – Pépé (82ème), Toko Ekambi, Diedhiou (Bérigaud, 76ème).

Paris Saint-Germain : Trapp – Aurier, Marquinhos, Kimpembe, Maxwell – Verratti, Rabiot, Matuidi (c) (T. Motta, 77ème) – Pastore (Lucas, 69ème), Di Maria (Guedes, 90ème), Cavani.

Le 15.04.2017 à 00h16

Matchs