#RétroSCO (3/4) : La sérénité du SCO a fini par payer !

Le 13.06.2017 à 10h58

Matchs

…Angers est 17ème à l’issue de la phase aller, mais ici, céder à la panique ne fait pas partie des mœurs. Posément, patiemment, le SCO s’est remis en ordre de marche pendant l’hiver, sans rien lâcher. Il faut dire que ce n’est pas vraiment le genre de la maison… Et ça a payé !

Tout est parti de là, de ces premiers jours de 2017 qui, de l’extérieur, avaient l’air anodins mais qui sont devenus le socle d’une deuxième partie de saison époustouflante. En stage à Dinard avant son 32ème de finale, le SCO se ressource, fait le plein d’énergie et se prépare pour ses batailles… La première se solde par une victoire. Ce n’est sans doute pas la plus belle, mais elle a le mérite de briser la frustrante série des semaines précédentes ! Pour le succès en championnat, il faut encore attendre mais les prémices d’un retour en force se font sentir. Ce n’est que sur un C.S.C, que Bordeaux parvient à obtenir le nul. Et face à Saint-Etienne, dans un match au scénario rocambolesque, c’est une erreur d’arbitrage qui permet aux Verts de l’emporter.

La délivrance arrive enfin. Le 28 Janvier. Grâce à un superbe coup-franc de Flavien Tait et l’agilité de Nicolas Pépé, les Angevins s’offrent une première bouffée d’oxygène (2-1). Ils le ne savent pas encore à ce moment précis, mais ils vont bientôt respirer à plein poumons.

 

Opposé au Stade Malherbe Caen, Angers passe un nouveau tour en coupe mais un sec revers (4-0) au Stadium de Toulouse va servir de rappel à l’ordre. Pour avancer dans ce championnat le SCO doit faire preuve de plus de solidité défensive. Le message est bien reçu. Le week-end suivant, face à Rennes, Angers se rassure et garde sa cage inviolée (0-0).

S’il n’a d’autre choix que de se préoccuper uniquement du match qui suit, sans anticiper sur les suivants… Il suffit de jeter un œil sur le calendrier pour comprendre l’importance de la série de rencontres qui se profilent. Lille, Nancy, Bastia, Caen… Soit quatre concurrents lancés dans une course au maintien qui concerne encore à cette période de l’année près de 10 équipes. Pour se donner le droit de participer à une troisième saison consécutive dans l’élite, le SCO devra réaliser des résultats face à ces équipes de son championnat ! A Lille, Angers retrouve son efficacité sur coup de pied arrêté et s’impose (1-2). Puis passe la seconde face à Nancy (victoire 1-0). Le SCO affiche désormais 30 points au compteur, puis 33 après une nette victoire contre l’autre Sporting Club, celui de Bastia (victoire 3-0). On n’arrête plus le SCO qui se hisse parmi les 8 dernières équipes de Coupe de France, grâce à un succès difficile, mais un succès quand-même contre le CA Bastia (victoire 0-1). Dans cette belle Coupe de France, on aurait presque envie de commencer à se projeter tant les tours qui passent procurent de plus en plus de plaisir ! Mais il ne faut pas. Et dans une équipe où l’humilité fait loi, on se concentre d’abord sur l’objectif de la saison, le maintien.

Et justement, il se rapproche ce maintien, tant les Angevins ont accéléré en 2017. Caen ne résiste pas, non plus à l’enthousiasme de Scoïstes qui enchaînent avec une 5ème victoire consécutive. Incroyable série ! Le bastion malherbiste tombe notamment grâce à un Karl Toko Ekambi qui s’est affirmé depuis son titre de Champion d’Afrique pour offrir aux siens une cinquième victoire consécutive toutes compétitions confondues (2-3). Il reste une dernière croix sur le calendrier, un dernier concurrent direct à affronter avant le début d’un mois d’avril totalement fou. C’est l’EA Guingamp. La première période est crispante. La seconde, brillante. Avec un Jonathan Bamba à plein régime et un but plein d’audace de Famara Diedhiou, les Noirs et Blancs l’emportent 3-0 et basculent à la trêve internationale avec 39 points… Incroyable SCO !

A suivre… 

Le 13.06.2017 à 10h58

Matchs