Stéphane Moulin : « Se confronter à un autre football »

Le 16.07.2017 à 11h50

Matchs

Quatrième semaine de préparation pour les Scoïstes qui vont entrer progressivement dans un travail plus tactique. Et pour valider les acquis, ils se mesureront à deux équipes portugaises que sont Braga et Rio Ave pendant un cours mais intense stage dans la péninsule ibérique. Le coach angevin fait le point sur cette nouveauté pour le SCO…

Stéphane, comment se passent pour le moment les premières semaines de travail ?
« Pour le moment, elles se sont surtout concentrées sur le travail physique. Le travail tactique, on en est au début. C’est-à-dire faire intégrer aux nouveaux joueurs les principes de jeu et notamment la méthode pour bien défendre et être bien en place. Ce travail athlétique va commencer à s’estomper mais on avait besoin d’une grosse charge de travail pour que les joueurs puissent être performants, non pas aujourd’hui mais à partir du 6 août. »

Et c’est dans ce cadre de travail plus tactique que s’inscrit la semaine prochaine avec le stage au Portugal ?
« Oui, à partir de cette semaine, le travail va être plus basé sur le travail tactique, la relation entre les joueurs. Et les matchs vont nous aider à travailler là-dessus. On sera plus sur du travail avec ballon. Le travail athlétique ne sera pas fini mais il sera effectué au travers des séances de jeu. »

 

« C’est bien aussi pour le SCO parce que ça lui fait un peu traverser les frontières »

 

Ce stage à l’étranger est d’ailleurs une nouveauté pour le SCO. Comment l’as-tu accueilli ?
« Je trouve que c’est une bonne chose parce que ça permet de sortir du cadre habituel, de se confronter à un autre football, d’une bonne qualité parce que Braga et Rio Ave sont qualifiés pour l’Europa League. C’est un honneur de pouvoir affronter ces équipes-là. Ce stage permet également de vivre de nouveau quelque chose ensemble. C’était aussi l’objectif. Et puis c’est bien aussi pour le SCO parce que ça lui fait un peu traverser les frontières… Je considère que dans l’évolution de notre club et dans l’expérience qu’on peut acquérir du haut niveau, c’est un plus.

Justement, face à ces deux équipes européennes, comment allez-vous préparer les rencontres ?
« On ne s’occupera pas forcément de notre adversaire spécifiquement dans la préparation. Ce qui est intéressant c’est, face à des oppositions de qualité, de travailler ce qu’on souhaite. Tout simplement. Et de voir si on a assimilé tout ce qu’on a travaillé. »

 

« Peaufiner,  corriger ce qu’on aura vu et pas réussi et accentuer le travail sur des points forts »

 

Quel sera le programme de ce stage dans les grandes lignes ?
« Départ le 19 avec un match le 19 au soir contre Braga, à Braga. D’ailleurs, comme contre Rio Ave, on jouera dans leur stade officiel. C’est un élément important. Le 20 et le 21, le travail sera basé à la fois sur la récupération et des exercices technico-tactiques et le 22 on remettra ça pour un deuxième match. On rentrera à la Baumette à l’issue de ce dernier. »

Au-delà du fait que ce soit un stage au Portugal, ces deux rencontres sont très importantes dans la préparation...
«
Oui, ce sont ces matchs qui sont les plus important, auquel on ajoute le dernier, face à Caen. Parce qu’on va se situer par rapport à une équipe de notre championnat et on a tendance à dire, et à juste titre, que c’est une répétition générale. « 

Et comment va se terminer la préparation au retour du Portugal ?
« La semaine qui préparera Caen, on sera en train de peaufiner, de corriger ce qu’on aura vu et pas réussi et peut-être accentuer le travail sur des points forts. Il restera ensuite la dernière semaine où l’on sera plus dans une recherche de fraîcheur pour pouvoir se présenter dimanche au stade Raymond Kopa avec beaucoup de jus et d’enthousiasme ! » 

Le 16.07.2017 à 11h50

Matchs