Alexandre Letellier : « un petit challenge »

Le 10.09.2017 à 09h53

Matchs

Avant que le coup d’envoi de la rencontre AS Saint-Etienne ne soit donné à Geoffroy Guichard, un stade qu’Alexandre Letellier va découvrir vu du terrain, le gardien scoïste s’exprime sur la forme actuelle du SCO.  

Alexandre, rester invaincu après la 5ème journée, c’est une chose à laquelle vous pensez ?
« Oui, c’est un petit challenge parce que depuis la remontée du club en Ligue 1, on a jamais réussi à faire une série de 5 matchs sans défaite. On va tout faire pour continuer cette série. Mais on sait que Saint Etienne est un gros morceau. Les Stéphanois ont fait trois très bons matchs avant d’affronter Paris. Ils ne concèdent pas beaucoup d’occasions. Ils s’en créent. C’est une équipe complète, ça va être compliqué.

Un match à Geoffroy Guichard, c’est toujours particulier pour un footballeur, non ?
« La première année, j’étais sur le banc. C’est Ludo (Butelle) qui avait joué. L’année dernière, j’étais blessé. Donc ça va être une découverte pour moi. Je m’attends forcément à une sacrée ambiance. On connaît la ferveur des supporters stéphanois. Ça fait partie de la beauté du foot, ce genre d’ambiance et j’ai hâte de découvrir cela. »

« Il faut se mettre dans sa bulle. On fait attention à l’ambiance quand on rentre sur le terrain, mais une fois que le match a commencé, on est dedans »

Et comment ne pas se laisser déstabiliser par cette ambiance ?
« Il faut se mettre dans sa bulle. On y fait attention quand on rentre sur le terrain, mais une fois que le match a commencé, on est dedans. Le fait que ce soit des grosses ambiances, ça force encore plus à se concentrer. Et puis l’équipe progresse. On a eu pas mal de gros matchs, notamment notre finale de Coupe de France. Cela a amené de l’expérience dans le groupe. Et je pense, on aborde mieux ce genre de match. »

Devant toi cette saison, tu retrouves les mêmes numéros de maillots, c’est quelque chose d’important ?
« Le fait que la charnière et les latéraux n’aient pas changé cette saison par rapport à la précédente, c’est une bonne chose quand on est gardien parce qu’il y a des automatismes. Mais le changement ne nous déstabilise pas non plus. On se connait, on travaille ensemble à l’entraînement. Et on l’a vu avec les matchs de Mateo. Ça s’est très bien passé ! »

« Dans notre capacité à se créer des occasions on a encore progressé »

Plus généralement, sur ce début de saison, comment tu trouves ton équipe ?
« Dans les contenus qu’on propose depuis le début de saison, je trouve qu’il y a de bonnes choses. On s’appuie sur ces bonnes prestations pour avancer. On a parfois manqué de réussite mais on a fait 4 bons premiers matchs et être resté invaincus, c’est une petite récompense. Les années précédentes, les équipes qu’on rencontrait disaient qu’on était une équipe, pardon du mot, « chiante »  à jouer… Tant mieux, nous ça nous va. Tant qu’on les embête, c’est bien. On s’appuie sur une base défensive solide et dans notre capacité à se créer des occasions on a encore progressé. Faut continuer là-dessus. »

Le 10.09.2017 à 09h53

Matchs