#OGCNSCO : Nice passé à la loupe

Le 22.09.2017 à 11h08

Club

Les Scoïstes sont arrivés ce matin à Nice. Et avant leur confrontation avec le Gym, n’hésitez pas à prendre quelques instants pour tout savoir de la forme actuelle des Aiglons.

Le début de saison. Le mois d’août est oublié
La saison 2017-18 a débuté par un gros challenge pour les Niçois. Se frayer un chemin dans les qualifications pour la Ligue des Champions. Pas aidés par le tirage au sort, ils ont pourtant réussi à faire tomber l’Ajax Amsterdam, finaliste de la dernière édition de l’Europa League. La marche Naples étaient malheureusement trop haute. Ces joutes européennes et le stress du mercato ont ensuite eu un impact en championnat. Une victoire sur les 4 matchs du mois d’août. La trêve internationale est donc tombée à point nommée. Les Aiglons ont attaqué septembre avec entrain et restent sur 3 victoires consécutives et 10 buts inscrits… (Monaco, 4-0 ; Waregem, 1-5 ; Rennes, 0-1). Ils ont retrouvé leur jeu et redeviennent logiquement prétendants au podium.

L’équipe. Le Gym s’est renforcé
C’est sur les ailes de sa défense que Nice a dû s’adapter, après les départs des deux joueurs très offensifs Ricardo Pereira (retour de prêt) et Dalbaert (Inter Milan). Pour le reste, si l’on regarde l’effectif dans la globalité, Nice s’est plutôt renforcé qu’appauvri sur cette période estivale. Wesley Sneijder, Pierre Lees-Melou et Nampalys Mendy – revenu au bercail – ont débarqué sur la Côte d’Azur pour remplacer Belhanda et Eysseric. Et l’autre victoire du Gym, c’est indéniablement celle d’avoir réussi à conserver Jean Mickaël Seri, véritable dépositaire du jeu.

Le joueur. Alassane Pléa
Seri absent contre Angers, le focus joueur se concentre aujourd’hui sur Alassane Pléa qui a débuté sa saison de très belle manière. Il a déjà inscrit 5 buts toutes compétitions confondues et délivré une passe décisive. Cette dernière offrant d’ailleurs à Mario Balotelli, le but de la victoire face à Rennes le week-end dernier. Le jeune attaquant de 24 ans semble bien parti dans ce nouvel exercice !

La stat. Précision d’orfèvre.
Malgré un début de saison plus délicat, l’OGC Nice se retrouve à la la 2ème place du classement des équipes les plus précises dans ses transitions. 86,9 % des passes azuréennes sont arrivées à destination… Seul le PSG fait mieux.
 

Le 22.09.2017 à 11h08

Club