Angelo Fulgini : « A nous d’être prêt »

Le 01.10.2017 à 10h13

Club

Angelo Fulgini a rapidement pris le pli à Angers et s’est parfaitement adapté malgré son jeune âge aux exigences de la Ligue 1 Conforama. Il nous parle de ses sensations et du match contre Lyon.

Angelo, avant de parler du match, félicitations pour ta nouvelle convocation ! Qu’est-ce que cela te fait ?
« Merci. Je suis très content d’être appelé par le sélectionneur. C’est une fierté de représenté le pays. J’essaye de faire mon mieux sur le terrain et si en club sur le terrain ça se passe bien, on continuera à faire appel à moi avec les Espoirs »

Aujourd’hui, c’est de nouveau un gros que le SCO va rencontrer. Et face au gros, il ne manque plus grand-chose pour aller chercher l’exploit…
« Oui, à Nice, on a fait un bon match, malheureusement… entre guillemets, on ne prend « qu’un » point. C’est un bon point mais on aurait pu envisager plus. A chaque fois, ça ne passe pas loin, comme face à Saint-Etienne ou Marseille. A nous d’être plus tueurs quand il le faut pour réussir à l’emporter. On reçoit Lyon, on s’attend à un gros match mais on a malgré tout à cœur d’essayer de gagner pour la première fois à domicile cette saison ! »

« Que du bonheur pour moi »

Que peux-tu nous dire sur cette équipe de l’OL ?
« C’est une grosse écurie de notre championnat. On connaît ses ambitions, qui sont européennes. Ça va être une rencontre différentes par rapport à celles qu’on a disputées contre les gros, parce qu’on est chez nous. A nous d’être prêt. »

Tu découvres un nouveau niveau cette année, et ça se passe plutôt bien, non ?
« Je prends tout ce qui m’arrive avec du plaisir. Je viens de la Ligue 2, je suis très content de jouer ce genre de match. Quand on est jeune, on rêve de les jouer. Je les aborde sereinement avec beaucoup de détermination et l’envie de bien faire. C’est que du bonheur pour moi. »

« Chaque match, on joue pour le gagner. Si on n’a pas cet état d’esprit, ça ne sert à rien de rentrer sur le terrain »

Est-ce que tu penses que ton expérience en équipe de France jeune t’as aidé à avoir cette sérénité ?
« En équipe de France, j’ai disputé un Euro U19. L’an passé on a aussi joué le maintien avec Valenciennes, c’était difficile mais ça m’a aidé. La pression je sais mieux comment la gérer. Maintenant c’est plus facile pour moi d’aborder les matchs. J’essaye de faire abstraction de ce qu’il y a autour pour me concentrer sur ce que je dois faire. »

Et après en être passé tout près, cette fois vous visez l’exploit ?
« Chaque match, on joue pour le gagner. Si on n’a pas cet état d’esprit, ça ne sert à rien de rentrer sur le terrain. On sait que contre les grosses équipes on peut faire quelque chose. Face à Lyon, on essayera de faire ce qu’il faut pour les surprendre. »

Le 01.10.2017 à 10h13

Club