#SMCSCO : Caen à la loupe

Le 12.10.2017 à 14h33

Club

A 48 heures du premier match post-trêve, nous faisons le point sur le très bon début du Stade Malherbe Caen, prochain adversaire des Angevins.

Le début de saison. Caen fait le plein face à ses concurrents !
Sauvés à la dernière minute de la dernière journée au terme d’une soirée à suspens, les Caennais ont attaqué 2017-18 avec la volonté de ne plus vivre ce stress intense jusque dans le temps additionnel du championnat. Une dynamique est alors née et les Normands ont déjà remporté 5 victoires sur les 8 premiers matchs du championnat. Ils pointent avant cette 9ème journée, à la 5ème place du championnat. 5 victoires contre des concurrents directs qui prouvent que pour le moment, le SMC se sent bien face aux équipes qui se sont fixé le même objectif. Celui de poursuivre l’aventure dans l’élite. Samedi, le SCO tentera d’enrayer cette série.

L’équipe. Grands devant !
Depuis la première journée de championnat, Patrice Garande fait confiance à un groupe relativement restreint. Seulement 18 joueurs ont disputé au moins une rencontre côté malherbiste et 5 joueurs n’ont jamais quitté le onze sur ce premier quart de Ligue 1 Conforama. Il y a ainsi eu très peu de rotations dans le 4-4-2 normand dont le cœur du jeu est animé par le vétéran  Julien Féret (35 ans) et le jeune Youssef Aït Benasser, prêté par l’AS Monaco cette saison. Devant, c’est un duo de taille (1,90m et 1,92m) qui sévit. Ivan Santini et Ronny Rodelin qui avaient été les deux buteurs lors de la dernière opposition entre SMC et SCO à d’Ornano.

Le joueur. Ivan Santini
Déparqué du Standard Liège à l’été 2016, le puissant attaquant croate (1,90m, 90kg) est rapidement devenu le leader offensif des Rouges et Bleus. 32 minutes, seulement, ont été nécessaires pour qu’il trouve le chemin des filets lors de son premier match de Ligue 1 Conforama, face au FC Lorient. Il a depuis claqué 18 buts en 42 rencontres (15 la saison passée, 3 depuis le mois d’août).

La Stat. Des victoires courtes et solidité sur CPA
En ce début de saison, le Stade Malherbe est devenu un spécialiste dans deux domaines. Remporter ou conserver de courts succès d’une part, et rester solide sur phases arrêtées d’autre part. 4 des 5 victoires normandes se sont jouées à un but d’écart. Et les 5 dernières à domicile du SMC se sont terminées sur le score de 1-0. Caen est également, avec Guingamp, la seule équipe de Ligue 1 Conforama à ne pas avoir encaissé de but sur CPA. 

Le 12.10.2017 à 14h33

Club