#SCOPSG : Paris à la loupe

Le 03.11.2017 à 13h40

Matchs

Ogre de Ligue 1 Conforama, le PSG se déplace ce week-end au stade Raymond Kopa. L’occasion de faire le point sur le début de saison du leader.

La saison. Sans accroc ou presque.
Ce début d’exercice, le PSG l’a attaqué plein gaz et, au niveau des temps de passage, est sur le même rythme sur ses deux meilleurs départs après 11 journées (2015-16 et 1985-86). 9 victoires et 2 nuls. Le club francilien avait terminé champion à chaque fois. Il est aussi particulièrement à l’attaque puisqu’avec les 17 réalisations européennes, cela fait 51 buts toutes compétitions confondues. Paris est donc l’équipe la plus offensive d’Europe, devant Manchester City (47). Et même lorsque qu’elle se fait piéger, comme ce fut le cas au Vélodrome, elle trouve les moyens de recoller dans les tous derniers instants de la rencontre pour éviter la première défaite de la saison et arracher un match nul (2-2) face à l’OM.

L’équipe. Armada
S’il y a bien une chose qui ne bougera pas demain, c’est le dispositif tactique d’UnaI Emery qui joue, comme son prédécesseur, en 4-3-3. Pour ce qui est des joueurs qui le composeront, cela dépendra du repos ou non accordé à certains joueurs et de la volonté, ou non, de faire tourner du coach parisien après la nette victoire obtenue face à Anderlecht mardi dernier et synonyme de qualification. Si l’on s’avance à ces pronostics. Mais quelle que soit l’équipe qui débutera à 17H, le SCO aura face à lui une équipe de classe mondiale. Seuls 3 des 20 joueurs qui ont disputé au moins un match cette saison ne sont pas internationaux chez les A (Berchiche, Nkunku et Lo Celso).

La stat. Toujours plus offensif
Sur l’année civile 2017, ce qui représente au total 30 matchs de championnat, les Parisiens ont pratiquement fait trembler les filets à chaque match. Seuls Montpellier cette saison et Toulouse l’an passé ont réussi à préserver leur cage.

La décla. Unai Emery
« C’est un match très important. Les matchs à Angers sont souvent difficiles, c’est une équipe qui se bat beaucoup. Ils vont tout faire pour nous poser des problèmes. Lors de nos derniers matches à l’extérieur nous avons concédé deux matches nuls à Montpellier et Marseille pour une victoire à Dijon. On doit se servir de ces expériences pour faire mieux face à Angers. On est tous très concentrés et motivés pour surmonter les difficultés qui nous seront proposées. » (Source : www.psg.fr)

Le 03.11.2017 à 13h40

Matchs