#SCOPSG : La loi du plus fort (0-5)

Le 04.11.2017 à 20h19

Club

Ce soir, il n’y a pas eu de place pour l’espoir et les rêves d’exploit, c’est l’implacable logique qui a pris le dessus. Le SCO s’incline face au PSG, définitivement trop fort.

Même quelque peu diminué, l’ogre parisien reste un orgre. La machine à buts se met, malheureusement pour le SCO, très tôt en route. Parti dans le dos de la défense, Kylian Mbappe touche juste ce qu’il faut le ballon. L’international français ouvre la marque dès la 4ème minute (0-1. Un peu sonnés par ce but arrivé très tôt et qui fausse leurs plans de départ, les Scoïstes répondent avec leurs armes. Karl Toko Ekambi s’en va dans son couloir et aperçoit lancé Vincent Manceau qui reprend de volée. C’est puissant mais le ballon passe assez largement au-dessus (9ème). Paris a déjà pris l’ascendant dans ce début de rencontre et le deuxième but acène certainement un coup au moral du SCO mis en difficulté par le jeu dans le dos de la défense. Dani Alves trouve Julian Draxler entre deux défenseurs. Le ballon piqué de l’Allemand passe au-dessus de Mathieu Michel venu à sa rencontre. Ça fait 0-2 (14ème). Là encore, Angers s’essaye dès qu’une opportunité s’offre enfin. La en demi-volée des 25 mètres frappe de Saliou Ciss part bien mais elle est trop sur le gardien (27ème).

Paris redoutable…

Et Paris se remet en marche avant, sur un contre ultra rapide. Kylian Mbappe se retrouve dans le camp angevin. Il talonne pour Edinson Cavani. Le SCO est désormais mené 0-3 (30ème). A chaque but Parisien, sa réponse scoïste. Cette fois, c’est le capitaine Traoré qui s’y colle. Sur corner, il saute plus haut que tout le monde, place un coup de tête puissante. C’est de peu à côté (34ème) !

Au retour des vestiaires, le coach angevin passe très rapidement en 4-3-3 et fait entrer Crivelli et Fulgini. Le changement porte ses fruits. Le SCO se crée deux occasions franches. La frappe de Karl Toko Ekambi, qui avait remporté son duel face à Dani Alves est captée par Areola (52ème). Celle de Fulgini, fuyante, l’est un peu trop d’ailleurs et le ballon termine dans le petit filet (59ème). Plus offensif, le SCO est stoppé net alors qu’il avait trouvé un second souffle. Edinson Cavani y va de son doublé (0-4, 60ème).

Paris trop fort

Angers n’a désormais plus rien à perdre et tente alors des coups. Comme celui de Flavien Tait qui, à la récupération, contrôle de la poitrine, laisse le ballon rebondir une fois et déclenche à 25 mètres une frappe puissante. Alphonse Areola se jette et capte le cuir (62ème). Paris est décidé à ne rien lâcher jusqu’à la fin. Kylian Mbappe, marque lui aussi un second but personnel (0-4, 84ème). Il parvient à éliminer le gardien angevin, repique son ballon. Malgré le tacle de Romain Thomas devant la ligne, le ballon la franchit. Ce soir, ce qui primait sur le terrain, c’est la loi du plus fort. Et le plus fort, en France aujourd’hui, c’est Paris. On passe désormais à autre chose, la trêve va servir à effacer cette rencontre toujours à part et dans laquelle chaque erreur, aussi insignifiante peut-elle sembler, se paye cash.

Angers SCO – Paris Saint-Germain : 0-5

Score à la pause : 0-3.
Arbitre de la rencontre : Benoit Bastien.
Buts. PSG : Mbappe (4ème et 84ème), Draxler (14ème), Cavani (30ème et 60ème)
Carton jaune. SCO : Sunu (41ème) – PSG : Mbappe (75ème), Verratti (80ème), Kimpembe (90ème).

Angers SCO : Michel – Manceau, Pavlovic (Fulgini, 50ème), Traoré (c), Thomas, Ciss – Tait (Coulibaly, 80ème), Santamaria, Mangani – Toko Ekambi, Sunu (Crivelli, 50ème).

Paris Saint-Germain : Aréola, Dani Alves (Meunier, 63ème), Thiago Silva, Kimpembe, Kurzawa – Rabiot, Verrati, Draxler (64ème) – Pastore, Cavani (Lucas, 73ème), Mbappe.

Le 04.11.2017 à 20h19

Club