#SCOEAG : Guingamp passé à la loupe

Le 16.11.2017 à 18h19

Matchs

On compare souvent Guingamp et Angers, cette saison encore, on retrouve des similitudes alors que les deux équipes s’affrontent samedi au stade de Roudourou. Présentation de l’EAG.

La saison. Guingamp dans les mêmes temps de passage que le SCO
Cette saison, Angers et Guingamp naviguent dans les mêmes eaux pour le moment. Les deux équipes ne sont séparées que d’un point après 12 journées. Un point de plus pour l’équipe bretonne, 13ème au classement avec 14 unités au compteur. L’objectif maintien en ligne de mire, l’EAG a remporté des victoires importantes en s’imposant face à Metz, Lille, Strasbourg et Rennes. Et sur ces 4 succès, 3 ont été décrochés à domicile, au stade de Roudourou où seuls Paris – pour le premier match et le premier but de Neymar en Ligue 1 Conforama – et Montpellier ont réussi à trouver des failles. Guingamp se sent donc bien à domicile. Tandis qu’Angers a trouvé son rythme à l’extérieur. Une différence aux airs de similitude. Samedi, les deux équipes tenteront de se conforter dans ce qu’elles font de bien depuis le début du championnat, pour s’éloigner le plus possible de la 18ème place.

L’équipe. Kerbrat leader en défense, Briand devant
L’animation du jeu guingampais s’organise soit en 4-2-3-1, soit en 4-4-2. Ce sont les deux options qu’Antoine Kombouaré choisit en fonction de son adversaire. La défense varie peu depuis le début de saison.  5 joueurs se partagent la ligne de 4, dont Christophe Kerbrat, seul joueur de champ avec Jimmy Briand à avoir disputé la totalité des matchs. Le deuxième buteur de l’histoire de Ligue 1 Conforama encore en activité (77 buts) reste, lui, la menace numéro 1 en attaque. Il a inscrit 3 buts depuis le début de la saison.

Le joueur. Moustapha Diallo
Le milieu de terrain sénégalais réalise un premier quart de championnat de haut niveau. Vigie de l’entrejeu breton (3,8 duels aériens gagnés par match, 9ème moyenne de L1), il a déjà marqué à 4 reprises cette saison et est donc le meilleur buteur du club breton. Surtout, lorsqu’il marque, l’EAG prend un (face à Amiens) ou des points (Lille, Strasbourg et Metz) !

La stat. Guingamp préfère le jeu
Depuis le début de saison, les Guingampais n’ont inscrit qu’un but sur phase arrêtée, c’était sur pénalty. Les 12 autres réalisations sont arrivées dans le jeu. 8 d’entre-elles ont eu pour origine un centre venu des ailes.

 

 

 

 

 

Le 16.11.2017 à 18h19

Matchs