#ESTACSCO : Angers s’incline au stade de l’Aube (3-0)

Le 25.11.2017 à 22h21

Club

Au stade de l’Aube, le SCO s’est incliné dans un match où les adversaires des Angevins ont rapidement ouvert le score, comme trop souvent cette saison. Ils se sont ensuite créés les meilleures occasions, le plus souvent en contre. Il faut désormais relever la tête.

Dans ce début de match quelque peu terne, ce sont les Troyens qui prennent rapidement les devants. Après une première alerte signée Suk – l’international coréen s’était jeté pour reprendre un centre de Grandsir à bout portant, non cadré (4ème) – ils parviennent à prendre le bloc angevin à revers sur une action de contre particulièrement fluide. Saïf-Eddine Khaoui est trouvé à l’entrée de la surface où il parvient à se faufiler pour glisser le ballon à droite du gardien angevin (1-0, 12ème). Billy Ketkeophomphone, titulaire ce soir, répond et prend sa chance excentré à gauche dans la surface. Sa tentative oblige Samassa à s’employer. Le gardien Troyen capte en deux temps (14ème). Dans la foulée, Troyes se montre une nouvelle fois dangereux sur un ballon rapidement monté. Huyjun Suk réussit à frapper malgré le tacle de Mateo Pavlovic. C’est hors cadre (15ème).  

Troyes double la mise au plus mauvais des moments

Angers tente alors de forcer la chance sur coup de pied arrêté. La tête de Lassana Coulibally passe malheureusement de peu derrière la barre (19ème). Puis Samassa sort un arrêt réflexe sur un geste acrobatique de Romain Thomas, dévié par un défenseur (23ème). Troyes est plus incisif dans ce match. Khaoui ne se pose pas de question malgré les 25 mètres qui le séparent du but, c’est repoussé par Mathieu Michel (37ème). Une occasion à laquelle répond Vincent Manceau, dans une position similaire, excentré dans le couloir gauche. C’est également repoussé par le portier (43ème). La mi-temps approche mais M. Ben El Hadj accorde du temps additionnel, au bout duquel Huyjun Suk double la mise. Définitivement le pire des moments pour le SCO (2-0, 45ème).

 Avec un break d’avance, les Troyens sont désormais dans un fauteuil. Ils n’ont plus besoin de prendre le jeu à leur compte. Leur agressivité et le bloc compact ne permettent pas aux Angevins de trouver la moindre solution au début de la seconde période. Dès qu’ils en ont l’occasion, les locaux partent vite en contre. La frappe enroulée de Khaoui passe à gauche (49ème) et il faut une intervention in extremis d’Angelo Fulgini, entré en jeu, devant un Khaoui toujours dans les bons coups (53ème).

Pas mieux en seconde période

Pourtant hauts sur le terrain, les Scoïstes se heurte à un mur bleu. Il faut attendre la 64ème minute pour que Karl Toko Ekambi, trouve enfin un espace. Sa frappe est enroulée au premier poteau mais Samassa avant anticipé et capte le ballon dans ses bras (64ème). Les Angevins n’y arrivent pas ce soir. Le scénario du match prend alors une tournure plus sombre encore lorsque Romain Thomas marque contre son camp en fin de match, en voulant écarter le danger sur un centre de Charles Traoré (3-0, 83ème). Le score en reste là jusqu’au coup de sifflet final. Il n’y a désormais plus le choix, il faut relever la tête pour s’éloigner d’une zone rouge particulièrement menaçante après cette 14ème journée.

ESTAC Troyes – Angers SCO : 3-0
Score à la pause : 2-0.
Arbitre de la rencontre : Hakim Ben El Hadj.
Buts. ESTAC : Khaoui (12ème), Suk (45ème+3), Thomas (CSC, 84ème).
Cartons jaunes. SCO : Traoré (17ème), Grandsir (64ème). SCO : Coulibaly (43ème), Crivelli (45ème), Mangani (62ème), Thomas (82ème).

ESTAC Troyes : Samassa – Deplagne, Hérelle, Traoré, Giraudon – Dingome (69ème), Azamoum – Darbion (c), Khaoui, Grandsir (Nivet, 69ème) – Suk (Ben Saada, 85ème).

Angers SCO : Michel – Bamba, Pavlovic, Thomas, Manceau – Santamaria, Coulibaly (Fulgini, 46ème), Mangani (c) – Ketkeophomphone (Sunu, 46ème), Toko Ekambi, Crivelli.

Crédit photo : Ouest-France

Le 25.11.2017 à 22h21

Club