#SCOSRFC : Angers avait pourtant mis les bons ingrédients

Le 29.11.2017 à 22h14

Matchs

Le SCO avait pourtant mis les ingrédients et avait répondu en équipe au match manqué au stade de l’Aube. Il a finalement cédé sur deux coups de pied arrêtés, qui étaient également les deux seules véritables occasion rennaises. Il ne lâchera pas pour autant.

Au stade Raymond Kopa, les Angevins vont attaquer leur première période avec entrain et la volonté d’aller bousculer leurs adversaires. Dans ce genre de rapport de force, les premiers contacts sont importants. Ils sont donc appuyés de la part des Scoïstes. Et cela fonctionne, les Rennais ne parviennent pas à s’infiltrer et dès qu’ils se rapprochent du but, se retrouvent rapidement sous bonne garde. Bien défendre, puis bien attaquer. Sur ce premier acte, les consignes sont bien appliquées. Angelo Fulgini se crée la première occasion. Koubek détourne du bout des doigts la frappe à ras de terre du milieu angevin (7ème).

Angers bouscule Rennes

Karl Toko Ekambi est ensuite trouvé dans la surface, à deux reprises par Angelo Fulgini. Et à deux reprises il est stoppé par Mexer décidé à lui coller aux basques. De ce marquage, le meilleur buteur angevin va s’en défaire peu avant la pause. Sur corner, il se jette au premier poteau et coupe parfaitement la trajectoire de la tête. Le ballon termine au fond des filets (1-0, 37ème). La première période se termine sur une tentative du tonitruant KTE. En pivot, il parvient à frapper ça termine dans les gants du gardien breton (45ème).

Au retour des vestiaires les Angevins poursuivent avec le même état d’esprit malgré une alerte de Zeffane. Une frappe limpide et lointaine qui passe de peu à côté (49ème). Les Angevins sont mêmes tout proches de doubler la mise sur l’action qui suit. Koubec va chercher le ballon d’Angelo Fulgini qui filait droit dans la lucarne (49ème). Ce brin de réussite, c’est Rennes qui va en bénéficier. Sur corner, les Bretons recollent au score. Le ballon est dévié au premier poteau et Adrien Hunou, démarqué, égalise (1-1,51ème).

Le SCO pas récompensé pour ses efforts

Les Angevins ne veulent pas se démobiliser, à l’image de Karl Toko Ekambi dans tous les bons coups. Devant la surface, il accélère vers l’extérieur, déborde son adversaire, s’arrête puis remise pour Lassana Coulibaly.  L’international malien frappe fort mais le ballon s’envole (70ème). Vincent Manceau s’essaye, lui, du coin droit de la surface. La balle est déviée mais redescend très vite… C’est juste derrière la barre. Ce petit quelque chose qui récompenserait un SCO au visage combatif malgré les difficultés actuelles, Rennes avait décidé de se l’accaparer ce soir. Du bout du pied, Benjamin André coupe le coup franc de Bourigeaud. C’est au fond (1-2, 84ème). Encore une fois, c’est dur ce soir. Mais le SCO y est préparé depuis qu’il est remonté en Ligue 1. Et il continuera à batailler, même s’il faut batailler jusqu’à la dernière journée.

 

Angers SCO  – Stade Rennais : 1-2
Score à la pause : 1-0.
Arbitre de la rencontre : Nicolas Rainville.
Buts. SCO : Toko Ekambi (37ème) – SRFC : Hunou (51ème), André (84ème).
Carton jaune. SRFC : H. Traoré (43ème).

Angers SCO : Letellier – Manceau, Traoré (c), Thomas, Andreu – Santamaria (Coulibaly, 18ème), Capelle, Mangani – Fulgini (Crivelli, 60ème), Tait (Ketkeophomphone, 77ème), Toko Ekambi.

Stade Rennais : Koubek – Traoré, Geslin, Mexer, Zeffane – André (c), Léa Elisiki – Hunou (Mubele, 70ème), Khazri, Maouassa (Brandon, 59ème) – Bourigeaud.

Le 29.11.2017 à 22h14

Matchs