Valeureux, le SCO se heurte au réalisme de l'ASM (1-0)

Le 02.12.2017 à 22h18

Matchs

Malgré un déplacement périlleux à Louis II et une ouverture du score précoce des locaux, le SCO a bousculé les Champions de France en titre tout au long de la seconde période, sans toutefois être récompensé sur le plan comptable. Ça va finir par tourner !

Opposé à l’une des grosses écuries du championnat, le SCO le savait, il allait avoir fort à faire à Louis II. Et les toutes premières minutes vont le confirmer. Très rapidement, Monaco se projette vers l’avant. Keita Baldé décale Djibril Sidibé sur la droite. Le centre de l’international français est coupé par Radamel Falcao dans la surface. La puissante tête du capitaine monégasque file sous la barre (1-0, 2ème). Difficile mise en route, surtout face à l’ASM. Falcao est de nouveau dangereux. Sa frappe est déviée par le mollet de Romain Thomas, cela donne au ballon une trajectoire difficile à lire et en cloche. Alexandre Letellier le stoppe en deux temps (14ème).

Le SCO cueilli à froid

Les occasions sont peu nombreuses, elles sont pour le moment monégasques. Diakhaby, d’une tête renversée à l’entrée de la surface donne quelques frissons à la défense. Le ballon passe de peu à droite du poteau (26ème). Le jeune attaquant sert ensuite Keita Baldé dans la surface, dont la frappe est manquée (28ème). A l’exception du but, les Angevins parviennent à contenir leurs adversaires mais ces derniers ne leurs laissent que peu d’espaces pour procéder. Karl Toko Ekambi parvient enfin à prendre sa chance, de loin, mais le ballon fuit le cadre (39ème).

Le rythme reste identique au retour des vestiaires. Les Angevins retrouvent un peu plus de possession de balle et vont d’ailleurs tenter de la mettre à profit. Billy Ketkeophomphone est à la réception d’une remis d’Enzo Crivelli, dos au but. Il lance alors Karl Toko Ekambi dans la surface. L’international camerounais frappe fort au premier poteau et à ras de terre mais Subasic se couche vite au sol et détourne (52ème). Nettement plus en verve offensivement depuis le retour des vestiaires, le SCO passe de nouveau à l’attaque à l’heure de jeu. Enzo Crivelli dévie juste ce qu’il faut pour Karl Toko Ekambi repris par Jemerson (62ème) dans un duel rugueux.

Les occasions 100% angevines après la pause

Monaco ne montre pas grand-chose depuis le retour des vestiaires et ne s’est jamais montré dangereux depuis la demi-heure de jeu. Le SCO insiste mais manque d’un poil de justesse dans le dernier geste. Karl Toko Ekambi ne profite pas de son face à face avec Subasic (73ème). Angelo Fulgini ne trouve, lui, pas le bon dosage sur son lob (75ème). La seule demi-occasion de Monaco dans ce second acte est à mettre au crédit de Falcao. Romain Thomas est toutefois présent pour contrer la tête plongeante du Colombien. Même s’il pousse, le SCO n’est pas récompensé. Le réalisme de l’AS Monaco lui permet de s’imposer. Le SCO continue sa guérison, en se battant. Ça va finir par tourner !

AS Monaco – Angers SCO : 1-0
Score à la pause : 1-0.
Arbitre de la rencontre : Anthony Gautier
But. ASM : Falcao (2ème).
Carton jaune. ASM : N’Doram (49ème), Moutinho (87ème), Subasic (90ème), SCO : Mangani (47ème), Crivelli, (57ème), Fulgini (84ème).

AS Monaco : Subasic – Sidibé (Touré, 63ème), Glik, Jemerson, Kongolo – Fabinho, NDoram, Moutinho – Diakhaby (R. Lopes, 72ème), Baldé, Falcao (Carillo, 87ème).

Angers SCO : Letellier – Manceau, Traoré (c), Thomas, Andreu – Tahrat, Ketkeophomphone, Mangani – Crivelli, Ciss (Fulgini, 46ème), Toko Ekambi.

Le 02.12.2017 à 22h18

Matchs