#SCOMHSC : Depuis la dernière fois...

Le 09.01.2018 à 11h38

Matchs

SCO-MHSC, c’était déjà l’affiche qui animait Raymond Kopa  il y a un mois jour pour jour. Pour patienter d’ici demain, voici ce qui a changé depuis la dernière confrontation avec Montpellier.

Voir Montpellier à Raymond Kopa, ça en deviendrait presque une habitude… C’est la troisième fois en moins de 6 mois de compétition (Juin et Juillet sont exemptés du décompte) que le SCO va recevoir le club héraultais dans son antre. Et la dernière fois, c’était il y a un mois jour pour jour. Une nouvelle présentation de l’adversaire ne se justifie donc pas. Pourtant, il s’en est passé des choses depuis le 9 décembre 2017…

Karl Toko Ekambi, buteur pour l’égalisation face au MHSC en championnat, a inscrit son deuxième doublé en Ligue 1 Conforama face à Dijon

Montpellier a étrillé l’Olympique Lyonnais 4-1 au tour précédent de Coupe de la Ligue grâce à un doublé de Souleymane Camara, un but de Sambia et un autre, signé d’un ancien du SCO, Kévin Bérigaud.

Le SCO a enfin mis fin à sa mauvaise série  de matchs sans victoire à domicile pour terminer l’année avec de nombreux motifs d’espoirs.

Les Montpelliérains ont terminé eux aussi l’année 2017 sur une belle note, en battant leurs voisins Bordelais (0-2), lors de la 19ème journée, qu’ils ont clôturée à la 7ème place. Leur meilleur classement à la trêve depuis la saison 2011-12, celle du titre.

 

 

Montpellier s’est fait peur mais s’est qualifié aux tirs au but, en Coupe de France face à Pontarlier. 4 tentatives réussies à 2 pour les hommes de Michel Der Zakarian qui affronteront au prochain tour, le FC Lorient, tombeur du SCO dimanche dernier.

En défense, les Pailladins ont accueilli un nouveau renfort au poste d'arrière latéral. Il s’agît d’Ambroise Oynogo, champion d’Afrique en 2017 avec le Cameroun et Karl Toko Ekambi. Aucun départ n’est à signaler. De son côté, Angers a retrouvé avec un immense plaisir deux anciens de la maison : Ludovic Butelle et Prince Oniangué.

Ce qui n’a pas changé, en revanche, c’est le système de jeu de La Paillade. Michel Der Zakarian est resté fidèle au 5-3-2 qui lui assure une solidité à toute épreuve. Avec 13 buts encaissés seulement en 19 matchs de Ligue 1 Conforama, le MHSC est la meilleure défense de France, la 4ème des 5 grands championnats, à égalité avec Naples et Manchester City. Seuls le Barça, l’Atlético Madrid et le Bayern font mieux.

Le 09.01.2018 à 11h38

Matchs