Stéphane Moulin : "On n’a plus que le championnat"

Le 11.01.2018 à 00h47

Matchs

Retrouvez les réactions de Stéphane Moulin, à l’issue du quart de finale de Coupe de la Ligue.

Coach, un mot globalement sur la rencontre qui a demandé beaucoup d’énergie…
« La première période était un peu plus terne, c’était difficile… C’est une équipe difficile à jouer. C’est la meilleure défense du championnat. On a essayé de les mettre en difficulté. On l’a réussi en seconde période. On tire sur la barre, et comme dimanche, nos adversaires sauvent sur la ligne. Malheureusement, les scénarios se répètent et pas en notre faveur. Sur la troisième compétition qu’on va redémarrer dimanche, j’espère que ça ne va pas continuer. On redémarre 2018, comme on avait commencé 2017. On n’est pas aidés par le sort. »

Ce scénario, comment le vivent les joueurs ?
« C’est difficile parce que les joueurs sortent du match en ayant l’impression d’avoir fait beaucoup d’efforts et ils les ont faits. Et à l’arrivée, on n’est pas récompensés. C’est difficile d’admettre ça. Si on perd, c’est évidemment parce qu’on n’a pas tout bien fait. Mais dans l’engagement, dans l’investissement, dans la volonté…. Tout ce qui fait les valeurs du sport collectif qu’est ne football, je trouve qu’on a répondu présent. »

Globalement, vous sentez une évolution progressive dans votre équipe ?
« Je pense qu’on est mieux, on est plus solides. On va encore récupérer des joueurs. On a été cohérents ce soir même si tout n’a pas été parfait. Ça n’a pas suffi. C’était le verdict à la fin du match malheureusement. On a joué notre carte à fond. On ne peut pas nous reprocher cela. »

L’année dernière vous aviez joué le maintien avec la coupe, cette année, ça se fera sans…
« Chaque année a sa vérité. Il ne faut pas penser à ce qui s’est passé l’an dernier. Aujourd’hui, on n’a plus que le championnat. Ça tombe bien parce qu’on a du grain à moudre. A nous de faire le boulot pour que le 16 mai, on puisse de nouveau fêter notre maintien. »

Que pouvez-vous nous dire sur le retour de Ludovic Butelle ?
« Il a repris l’histoire là où il l’avait quittée, sans fioriture, paillette, avec beaucoup de sérieux et de présence. »

 

Le 11.01.2018 à 00h47

Matchs