Denis Arnaud : « On sera attendus »

Le 14.01.2018 à 11h39

Association

Les jeunes pousses angevines reprennent aujourd’hui l’année 2018, avec la coupe Gambardella. Denis Arnaud, le coach des U19, fait le point sur ce retour à la compétition, face au Poiré-sur-Vie.

Denis, vous débutez aujourd’hui votre année 2018. Comment abordez-vous ce premier match, en Gambardella ?
« Ce n’est jamais facile de reprendre, surtout avec un tour de coupe. On va essayer de faire du mieux possible parce qu’on a fait une bonne semaine de reprise, un peu moins forte que d’habitude mais on a bien travaillé. Les gamins sont motivés et investis dans les séances. Je ne vois pas la différence avec la fin d’année dernière, donc j’espère qu’on va surfer sur cette dynamique dans une autre compétition. »

Vous affrontez le Poiré-sur-Vie, et en coupe, on dit souvent que tout peut arriver…
« C’est le charme de la coupe. Tout le monde peut gagner contre tout le monde. On sera attendus. Ce sera une bonne équipe en face, donc ce sera difficile, sur un terrain surement compliqué qui nivelle le niveau de jeu. A nous d’être présent mentalement pour développer des qualités autres footbalistiques »

Que pouvez-vous nous dire sur cette équipe ?
« J’ai eu des infos par rapport à des équipes qui l’ont jouée. C’est une équipe qui est troisième de son championnat, elle joue la montée pour les U19 Nationaux, donc ça prouve qu’elle a un potentiel intéressant. On s’attend à un match difficile et engagé. »

Avec les bons résultats en championnat, pensez-vous à un parcours en Gambardella ?
« La coupe, c’est aléatoire, en fonction des tirages. L’important, c’est que l’on reparte sur une dynamique de victoire. On avait perdu contre Bordeaux lors du dernier match de 2017. Pour être après dans une bonne dynamique de travail. »

En somme, vous débutez surtout la rencontre avec l’envie de bien débuter l’année…
C’est mieux de repartir en gagnant plutôt qu’en se posant des questions. Mais les garçons sont investis. La Gambardella, ça leur parle. Pour certains, c’est la dernière année où ils peuvent la jouer. Je pense que, pour eux, c’est une motivation supplémentaire. Un bon parcours en Gambardella veut souvent dire que c’est une bonne génération. On verra où on ira et si on pourra dire que c’est une génération intéressante qui peut progresser et, pourquoi pas, apporter des joueurs au club. »

Crédit photo : Philippe Naudin

 

Le 14.01.2018 à 11h39

Association