Saïd CHABANE

© Photo Sébastien Aubinaud - Angers MAG

Arrivé sur la pointe des pieds (actionnaire à hauteur de 10%) au début de l’été 2011, pour s’investir et s’inscrire dans un projet à long terme au côté de son ami Bertrand Baudaire, Saïd Chabane a soudain eu le coup de foudre pour Angers SCO, par une douce soirée de septembre 2011. Cela se passe sur le Rocher monégasque !

Littéralement séduit en Principauté par l’équipe de Stéphane Moulin (victorieuse 3-1 ce soir là !), il a alors « brutalement mesuré le potentiel énorme d’Angers SCO ».

Et, depuis ce jour-là, tout s’est soudainement accéléré pour cet homme d’affaires qui, avant d’être Sarthois fut Angevin dans les années 90 ! Car c’est à Angers que Saïd Chabane a poursuivi ses études en 1992 à l’IDCE (Institut du Développement pour le Conseil en Entreprise).

 

De 10 à 74% du capital !

 

De partenaire minoritaire il est devenu actionnaire majoritaire (54% du capital) en l’espace de quelques mois seulement, en rachetant au passage les actions du Président sortant Willy Bernard ! Puis, président de la SASP Angers SCO, élu par l’AG élective du 21 décembre 2011.

En avril 2012, il conforte définitivement sa position de Président majoritaire en rachetant les parts de M. Blot, ce qui porte à 74% ses parts au sein de l’actionnariat de la SASP Angers SCO.

«  En tant que Président du SCO mon ambition est simple » avait déclaré Saïd Chabane, lors de sa première conférence de Presse. « Je souhaite qu’Angers retrouve un jour son rang sur l’échiquier du football français. » Et quand on sait que la cité angevine est la 17e ville de France, on cerne, dès lors, beaucoup mieux l’ambition du nouveau président du SCO.

« Pour mener à bien cette tâche je serai présent au club comme je le suis dans mes entreprises. Pas omniprésent, mais à ma manière. Je veux être au courant de tout ce qui s’y passe. J’aime prendre moi-même toutes les décisions importantes » avait précisé le Président angevin lors de sa prise de pouvoir.  

Comme actionnaire majoritaire d’un club de football il ne cache d’ailleurs pas « son respect pour Jean-Michel Aulas, vu son parcours et son palmarès et Loulou Nicollin, pour son franc-parler et son implication dans le club de Montpellier. »

Quant à son modèle de club il s’oriente vers « Lorient, ville de 50 000 habitants pour la réalisation d’un parcours respectable en Ligue 1, et qui s’est construit dans la durée à force de travail, persévérance et sérieux. »

 

Nouvelle destinée pour Angers SCO

 

A la tête du groupe agro-alimentaire Cosnelle, qu’il crée en 1997 et réalise un CA annuel de 55 M€, emploie 240 salariés, produit 7 000 tonnes de marchandises par an, Saïd Chabane se consacre également à des responsabilités extra professionnelles, dont celle d’élu de la CCI (Chambre de Commerce et d’Industrie) du Mans.

En tant que solide acteur économique local dans la Sarthe, il est d’ailleurs partenaire du MUC 72 (devenu le Mans FC  depuis cette saison!) par le biais d’une présence du logo de sa société sur le maillot « Sang et Or » manceau en Ligue 2 !

Enfin, Saïd Chabane n’est pas homme à se satisfaire de ses acquis, et aime s’imposer de nouveaux challenges. L’aventure humaine est sa principale motivation. Il apprécie d’être entouré de femmes et d’hommes qui participent pleinement à façonner l’entreprise dans laquelle ils s’investissent et construisent leur futur. Raison pour laquelle il n’a de cesse de bâtir des projets. Et le nouveau Centre de Formation du SCO en est un qui lui tient particulièrement à coeur. Idem pour le Centre d’entraînement de la Baumette qui doit sortir de terre à l’aube de l’année 2013 !

Sous son règne, Angers SCO semble promis à une nouvelle destinée. Plus ambitieuse, plus saine, plus réaliste, plus rassembleuse ! Autant de valeurs qui font aujourd’hui la force d’un Angers SCO reconnu et respecté aux quatre coins de de la France.